Ciné-Salon

film-713224_1280

Cet atelier s’adresse aux cinéphiles qui souhaitent améliorer leurs compétences de compréhension et d’expression orales en français. Les films choisis portent sur des sujets variés et offrent la possibilité d’analyser différents contextes sociohistoriques en France et ailleurs dans le monde francophone. Réalisateurs et acteurs célèbres sont au rendez-vous. La présentation et la projection du film seront suivies d’environ une heure d’échanges sur les thèmes abordés, le jeu des acteurs, le scénario, la cinématographie, la langue parlée et le lien avec d’autres productions.

Films en français, sous-titres en anglais. Document à l’appui fourni les jours précédant l’atelier.
Niveau : à partir de A2
Enseignante : Alexandra Dorca

Session d’hiver 2017

$50.95 un film, $134.95 les trois films

Samedi 28 janvier 2017, 14h-17h  |  REGISTER
Les Invasions barbares (2003), 99 min, comédie dramatique de Denys Arcand, avec Rémy Girard, Stéphane Rousseau et Dorothée Berryman. Rémy, divorcé, la cinquantaine, est à l’hôpital. Son ex-femme Louise rappelle d’urgence leur fils Sébastien, qui fait une brillante carrière à Londres. Sébastien hésite — son père et lui n’ont plus rien à se dire depuis longtemps – mais finalement il accepte de venir à Montréal. « Un film épatant et salutaire » (Le Parisien). « A Masterpiece » (Roger Ebert).

Samedi 25 février 2017, 14h-17h  |  REGISTER
Les Femmes du 6e étage (2011), 102 min, comédie de Philippe Le Guay, avec Fabrice Luchini, Sandrine Kiberlain et Natalia Verbeke. Paris, années 60. Jean-Louis Joubert, agent de change et père de famille rigoureux, découvre qu’une joyeuse cohorte de bonnes espagnoles vit au 6e étage de son immeuble bourgeois. Maria, la jeune femme qui travaille sous son toit, lui fait découvrir un univers exubérant, à l’opposé de son milieu. « Un enchantement de finesse » (Le Nouvel Observateur).

Samedi 25 mars 2017, 14h-17h  |  REGISTER
La Loi du marché (2015), 93 min, drame de Stéphane Brizé, avec Vincent Lindon, Karine De Mirbeck et Matthieu Schaller. À 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ? « Un film à nul autre pareil, moderne, puissant, engagé » (Le Nouvel Observateur).

cine-salon_hiver17_site