Orientalisme

L’orientalisme, le passé qui sous-tend le présent

307px-WomenofAlgiers
L’orientalisme concerne l’intrigue envers les peuples et les cultures qui sont « autres », mais il peut aussi entraîner le racisme, l’intolérance, et la soumission politique et économique. L’orientalisme implique les perspectives et les perceptions de l’Occident (et souvent de la France) à propos des civilisations dites « orientales », que ce soit au Moyen Orient, en Afrique du Nord, en Asie, etc. Par exemple, l’exotisme, la cruauté et, l’irrationnel sont des caractéristiques attribuées aux peuples étrangers à travers l’orientalisme. Dès la publication du livre majeur d’Edward Said, Orientalism (1978), on met en cause les aspects péjoratifs et les conséquences de l’orientalisme. Les recherches de Maxime Rodinson ont contribué à nos connaissances historiques. Saviez-vous que l’histoire de l’orientalisme remonte au moyen âge ? Il y a même ceux qui trouvent que les origines remontent à l’antiquité dans les attitudes des Anciens envers les Perses bien avant l’Islam. Ce cours a pour objectif de cerner l’orientalisme à la française dans un parcours historique, littéraire et artistique, avec la dimension politique qui relève surtout de l’époque coloniale.

Wednesdays – 19:00 to 20:30   |   REGISTER
04/19/2017 to 05/17/2017
Professeur: Alison LOVELL

 

1. L’orientalisme au moyen âge et à la Renaissance
Nous découvrirons des exemples anciens de l’orientalisme, par exemple dans des textes littéraires à propos des « Sarrasins » et des Ottomans, ainsi que des récits de voyages. La grande rencontre avec l’Islam.

2. L’orientalisme en France au 17e et au 18e siècle
Littérature, théâtre, culture, voyages, traductions des textes. Les Mille et une nuits mises en français.

3. L’orientalisme visuel et artistique
Peinture, mode, objets, cinéma, style.

4. L’orientalisme en France au 19e siècle
L’âge d’or de l’orientalisme.

5. L’orientalisme actuel et politique ; le monde francophone
Le colonialisme et la politique qui exploitait l’orientalisme ; mise au point de l’orientalisme aujourd’hui. Conclusion.